Ipsip Group – Cybersécurité, Cloud, IoT et Cloud pour les entreprises

cybersécurité

Comment l'Intelligence Artificielle vient au secours de la cybersécurité ? 

IPSIP – Novembre 2023

C’est une réalité aujourd’hui, l’Intelligence Artificielle s’est développée dans de nombreux secteurs de notre vie quotidienne et de notre économie. Elle est capable de traiter et d’analyser des quantités importantes de données à l’ère de croissance exponentielle des BIG DATA.

Dans le domaine de la sécurité des systèmes d’informations, la recrudescence des attaques contre les infrastructures des entreprises et institutions amène sans cesse à développer et mettre en place de nouvelles techniques pour protéger l’intégrité des données et la continuité des services.

Usurpation du nom de domaine : quels sont les risques ?

Pour se protéger, les entreprises doivent absolument pouvoir analyser leurs données, identifier les modèles d’attaques et détecter les anomalies en temps réel afin de “fermer les vannes” avant que leurs données ne soient volées.

La situation actuelle :

Aujourd’hui, les solutions en cybersécurité utilisées par les entreprises telles que les antivirus, EDR, XDR se basent principalement sur la détection de menaces existantes.

Quelle est la limite de ces solutions ? Par exemple, lorsqu’un nom de domaine malveillant est détecté, il est fort probable que des systèmes d’information aient déjà été la cible d’attaques et qu’ils aient déjà été infectés.

L'IA au secours de la cybersécurité

Grâce à l’Intelligence Artificielle et à l’analyse prédictive associée, des solutions disruptives ne se contentent pas de vous dire où les cybercriminels ont tenté d’attaquer. Ces solutions vous indiquent leur prochaine cible et vous révèlent vos points faibles. Cela facilitera la prise de décision concernant la protection de vos infrastructures.

Bfore.ai, seule solution de sécurité prédictive pour les domaines malveillants

7 années de recherches et développement ont permis d’aboutir à la solution PRECRIME et ont donné lieu au dépôt de 4 brevets par Bfore.ai.

Les algorithmes conçus par Bfore.ai exploitent l’Intelligence Artificielle pour identifier les noms de domaines malveillants en prenant en compte plus d’1,7 millions d’IOC’s (Indicateurs de compromission). Le traitement de ces indicateurs via l’IA permet de définir un score de dangerosité associé à un nom de domaine.

Désormais, Bfore.ai permet à tout organisme d’identifier et de bloquer les noms de domaines prédits comme malicieux jusqu’à plusieurs mois en avance. Aujourd’hui, plus d’6 millions de comportements malveillants ont été identifiés. L’innovation apportée par ce nouveau type de protection réside dans la rapidité d’identification des noms de domaines malveillants.

À la différence des autres solutions de cybersécurité qui se focalisent sur l’étude des menaces en elles-mêmes (malwares, virus, ransomware…), les solutions de Bfore.ai analysent les noms de domaines de manière agnostique. Elles étudient les changements de comportement dans l’infrastructure autour du nom de domaine (informations DNS, adresses IP, certificat SSL..) dès la création de celui-ci. Même si aucune attaque n’a pour le moment été lancée, l’utilisateur de bfore.ai est capable de se prémunir contre celle-ci.

Virus Total, le plus grand système de référencement de solution en cybersécurité (détenu par Google) identifie Bfore.ai comme étant la solution la plus rapide du marché dans la reconnaissance des noms de domaines malveillants.

En résumé avec quelques chiffres clés

  • 7 années de recherches et développement ont permis d’aboutir à la solution PRECRIME de Bfroe.ai et ont donné lieu au dépôt de 4 brevets par Bfore.ai.

  • 500.000 noms de domaines analysés par jour. Ces noms de domaines sont injectés dans le modèle de BFORE.AI et sont identifiés comme malveillants ou bénins. Precrime se base sur des indicateurs (IOCs-”indicators of compromise”) et établit ensuite un score pour chaque nom de domaine.

  • En moyenne 30 000 domaines malveillants sont identifiés chaque jour. Ces noms de domaines sont utilisés par les cybercriminels pour mener des cyberattaques sur les entreprises : phishing, ddos, ransomware, botnet… Identifier ces menaces en amont accorde un superpouvoir aux entreprises qui permet de les protéger contre celles-ci.

  • <0,05% de taux de faux positif. Le système Precrime de Bfore.IA, prédit les noms de domaines malveillants avec une grande précision. Sur 10 000 noms de domaines malveillants prédits, seulement 5 ne sont pas malveillants et dont 9 995 représentent une menace pour votre système d’information. L’intelligence artificielle permet notamment d’affiner le processus d’identification. En effet, le taux de faux positif est passé de 5% à 0,05%, en seulement une année.

  • Jusqu’à 4 mois d’avance sur les autres solutions. Les prédictions de Bfore.ai détiennent un avantage considérable. Les noms de domaines sont identifiés comme malveillants bien avant que la cyberattaque soit menée. Ainsi, Bfore.AI est en tête du classement de VirusTotal dans ce domaine.

Comment les solutions de Bfore.ai ont pu sauver Signify ?

Signify, l’ex Philips Lighting, un des géants mondiaux de la fabrication de lampes, a décidé de confier une partie de sa cybersécurité à Bfore.ai. Malgré le fait que l’entreprise disposait d’un système de cybersécurité très avancé (utilisation de 3 solutions de Brand Protection Leaders du marché), Signify n’a cessé d’être la cible de cyberattaques.

Grâce à Bfore.ai, Signify a pu identifier +60% de cybermenaces jusqu’à 4 mois à l’avance sur les solutions déjà existantes et a ainsi évité une attaque ransomware à +30M$ estimée par Signify.

Aujourd’hui, Signify, comme 92% des entreprises ayant testé la technologie de Bfore.ai, a décidé d’adopter les solutions de Bfore.ai pour prédire à l’avance les cyberattaques et renforcer la cybersécurité de leur infrastructure.

IPSIP Groupe & BFORE.ai

Certifiée ISO 27001 et disposant d’un SOC 24/7, nous intervenons en tant que distributeur et intégrateur officiel des solutions de Bfore.ai, en France et à l’international.

Vous avez des questions sur un sujet abordé dans cet article ? N’hésitez pas à nous contacter, nos experts se feront un plaisir de vous répondre.